Le mec, au bout de quelques semaines à jouer au chat et à la souris, j’ai fini par prendre les devants parce qu’il n’osait rien de rien. J’ai vite compris qu’il tenait à garder « sa vie d’avant » , tout en ayant les avantages d’une « nouvelle vie »! Je lui ai posé plusieurs fois des ultimatums : rien à faire, têtu, lâche, c’en est encore un qui voulait le beurre, l’argent du beurre et la crémière…

 

2 Commentaires

 

  1. Lyllie - Le 07/10/2014 à 16 h 31 min Répondre

    Non juste un mec qui ne voulait pas avoir quelqu'un sur le dos toutes les 5 minutes.

    Il ne te convenait pas, mais ça ne fait pas de lui un connard. Tu recherches du fusionnel, il n'était pas capable de te l'offrir. C'est un homme indépendant cherchant donc l'indépendance (des avantages mais peu d'inconvénients).

    Voili voilou.

  2. setsuko - Le 10/10/2014 à 11 h 42 min Répondre

    Je suis plutôt d'accord avec Lyllie cette fois-ci, il faut les laisser vivre un peu, ces hommes... mais tout dépend du contexte. Certains se disent indépendants mais consomment les femmes en recherchant leur affection puis en les jetant par peur de s'attacher. Ils ont peur de ce lien mais aiment que ces femmes les aiment. Et leur font du mal parce qu'ils n'arrivent pas à gérer leurs propres peurs.

Laissez un commentaire

 

Votre email ne sera pas publié.


Vous êtes :
Une Femme
Un Homme


Attention : vous êtes pleinement responsable des contenus que vous diffusez donc assurez-vous que vos propos respectent nos Conditions Générales d’Utilisation : ne diffusez aucun propos dénigrant, injurieux, violent… et plus généralement contraire à la loi. Si un commentaire vous parait non-conforme, vous pouvez nous alerter ici.
N’oubliez pas de rester dans l’esprit MonConnard : on ne juge pas, on s’amuse et on dédramatise !
Votre commentaire ne s’affiche pas immédiatement ? C’est qu’il a été placé en attente de modération par le système anti-spam de Mon Connard. Il sera en ligne sous 24h.